Le céramiste
L'homme
Le rassembleur
Bernadette
Le jeune homme riche
Actus tragicus
La rue des Brasseurs à Namur
Antonio Vivaldi, le prêtre roux
A Sang-Do et Shantoki
Le Pays noir
Les disciples d'Emmaüs
L'orchestre
La femme adultère
La joie parfaite
La maison de Julos
A Notre-Dame du Rond-Chêne
Festival Mozart
Concerto pour quatre clavecins
La Tour de Babel
Le préau
Cantate dans un violoncelle
Danse macabre
François chez le sultan
Concerto pour quatre clavecins
90 x 40 cm
Je voudrais trouver les plus beaux mots du monde pour remercier Jean-Sébastien de tout ce que je lui dois, pour tout ce que fait vibrer en nous sa musique écrite il y a deux siècles.
Je voudrais lui rendre le plus bel hommage qui soit parce que je crois vraiment que, s'il n'avait pas existé, il manquerait quelque chose aux plus belles pages de l'histoire des hommes.
Il m'arrive en traversant la ville d'écouter sa musique dans ma voiture : elle transfigure les paysages les plus ternes.
Au milieu de la nuit, j'arrête parfois mon moteur en pleine campagne et j'écoute la messe en si : elle semble rejoindre les étoiles.
   Max van der Linden
agrandir
cliquer pour agrandir
haut
©Max van der Linden asbl vieux Chemin de Namur 3 1320 Nodebais nous contacter